L’année dernière, alors que j’étais en vacances, donc normalement en mode relax, je me réveillais tous les matins à 6h. au début j’ai cru que c’était le dépaysement, l’excitation, le matelas même …

Et puis le dernier jour : grasse mat !

Mais pourquoi le dernier jour ? vous demandez-vous ? (ou pas !)

Eh bien moi aussi je me suis posée la question figurez-vous ! (car quand on se pose des questions on a plus de chances d’avoir des réponses ! ) Bref, pourquoi une grasse mat pile le jour où, au contraire, on veut se lever tôt pour profiter du dernier jour de vacances ?

C’est en allant déposer ma serviette sur mon transat que LA réponse m’est apparue : parce qu’il y avait eu beaucoup de départ la veille, que l’hôtel était au ¾ vide et du coup je savais que ça n’allait pas être la ruée pour avoir MON transat , celui que j’aime tant, juste à côté de la pataugeoire (je vous donne pas trop d’indications sinon vous allez vouloir le même et je devrais me lever encore plus tôt !).

Premier jour de vacances : choix du transat aléatoire / mode observation et repérage

Deuxième jour : j’ai trouvé le transat idéal : entre le petit/ grand bassin, pas loin du bar à eau, taux d’ensoleillement satisfaisant : c’est MON transat pour 15 jours ! Elu transat de l’année !

 

Troisième jour : réveil 7h30 mon transat est là, il m’attend, je l’adore !

Quatrième jour : j’arrive à 7h, mon transat est déjà pris …. Bon bah je prends celui d’à côté mais bon il est moins bien … forcément ! suis dég….

Cinquième jour : debout 6h, 6h10 je réserve mon transat et vais prendre mon petit déj le sourire aux lèvres, avec le sentiment d’avoir remporté quelque chose … et ce fut ainsi les jours suivants !

 

Vous allez vous dire que je suis bizarre hein ? bah non même pas, parce qu’à 6h du mat y’a plein de gens qui font comme moi !! (bon eux ils vont se recoucher après, pas bête !)

Alors même si ce comportement n’est pas si étrange, pourquoi on le fait ?

Vous aussi vous le faites, alors ok peut-être pas avec un transat mais vous prenez presque toujours la même place dans le bus (bon ok s’il est vide), la même table à la cantine, la même chaise lors d’un séminaire de 4 jours, le même banc au parc … on le fait tous !!

Plus ou moins consciemment…

Et pourquoi on fait ça hein ?

Parce que l’être humain a besoin d’habitude ! Elle nous rassure !

Et on a peur de quoi ?

Du changement ! L’être humain n’aime pas le changement et par contre aime bien ses habitudes ! (j’en veux pour exemple changer l’ordre du rituel du coucher c’est difficultés d’endormissement assurées !)

Alors la question (eh oui encore une !) cher lecteur, c’est :

 

est-ce qu’une habitude ça se change ?

 

Réponse 1 : il faut y croire.

Si on ne croit pas qu’une habitude se change, qu’elle fait partie de nous, de notre famille, que c’est notre nature, etc. on ne fera aucun effort pour changer, et donc effectivement rien ne changera (CQFD)

 

Réponse 2 : il faut avoir envie !

Cela semble évident dit comme ça , mais détrompez-vous c’est justement ce qui est complexe dans l’histoire : changer ses habitudes c’est perdre ce que l’on a, ce qui nous rassure …

Donc il arrive fréquemment que notre cerveau fasse de la résistance ! Du coup plus on est convaincu que le changement sera une bonne chose, plus il sera facile de changer ses habitudes ! Changer, c’est décider.

 

Réponse 3 : il faut trouver des défauts à l’ancienne habitude

Si on trouve ce qu’on fait super, ça donne pas envie de changer n’est-ce pas ?

Si mon transat n’a que des qualités, je n’ai pas envie d’en changer. Mais si je reconnais que je n’ai le soleil que jusqu’à 16h alors que je reste jusqu’à 18h, donc je passe deux heures à cailler aux bords de la piscine, cela pourrait être motivant pour en trouver un autre !

Car bonne nouvelle : plus l’objectif nous plaît, plus cela nous motive à changer nos habitudes, c’est plutôt cool non ?

 

Réponse 4 : il faut agir.

Exemple : si je veux apprendre le Japonais, je vais acheter des livres (et les lire tant qu’à faire), regarder des films en V.O, prendre des cours ; bref je vais agir ! c’est en agissant qu’on acquiert de nouvelles compétences et donc de nouveaux comportements.

 

Réponse 5 : il faut répéter

Les habitudes sont des comportements que nous avons répétés dans le temps et qui sont devenus quasi automatiques. Donc bonne nouvelle, la répétition de nouveaux comportements dans une même situation créera une nouvelle (bonne) habitude.

 

Réponse 6 : il faut du temps

Quand on voit des danseurs bouger avec aisance et volupté, comme dit ma maman, c’est des heures et des heures d’entrainement ! En conclusion il faut du temps, de la détermination et de la persévérance !

Selon les études, on estime qu’il faudrait entre 21 et 66 jours pour acquérir de nouveaux comportements. Le problème pour ma part c’est que j’ai réservé que 15 jours… 😉

 

En conclusion, je pense que je vais arrêter de me lever à 6h du mat par habitude et pour un transat de surcroit !

En vous souhaitant d’excellentes vacances sur votre transat ,

 

Karen